Unsupported Screen Size: The viewport size is too small for the theme to render properly.

Catégorie : Le RLSA de Villefranche de Rouergue

Le rucher « La Santé de l’Abeille » de Villefranche de Rouergue

L’esprit:

Le concept du Rucher La Santé de l’Abeille (RLSA) est d’associer le plus possible d’apiculteurs, de façon totalement désintéressée, afin que le plus grand nombre de ruches soit bien soigné et qu’ainsi, les maladies se fassent rares et l’abeille aveyronnaise se porte bien. Pas de pass vaccinal ni d’obligations, juste de l’information pour inciter tous les apiculteurs à s’informer et se former pour vivre une apiculture de succès.

La genèse:

L’idée de sa réalisation a germé peu après la rencontre de Jean-Pierre Mangé, ancien agent Sanitaire Apicole, et Michel Rives, nouveau président du Groupement de Défense Sanitaire Apicole de l’Aveyron (GDSA12) à l’occasion de leur formation comme Techniciens Sanitaires Apicoles, en juillet 2017. Tous deux étaient très emballés par cette idée mais pondérés dans leurs ambitions, ils ont décidé de créer un rucher ouvert à tous les apiculteurs adhérant au GDSA12 pour partager, avec eux, leur expérience en matière de soins aux abeilles. Le GDSA12 n’ayant pas les moyens financiers pour entretenir une telle entreprise, Jean-Pierre Mangé suggéra de le créer en partenariat avec la municipalité de Villefranche de Rouergue qui avait à cœur d’affirmer son intérêt pour la préservation d’un environnement sain.

La municipalité mit un terrain et des moyens financiers à disposition et les apiculteurs du GDSA12 apportèrent leur savoir-faire pour réaliser, ensemble, ce précieux outil de partage de savoir sanitaire. Le maire fut séduit par ce projet et, en moins de deux ans, le RLSA de Villefranche de Rouergue vit le jour et fut inauguré, le 16 mars 2019.

La réalisation:

Réussir à trouver une dizaine de passionnés disponibles, généreux et motivés pour créer un rucher n’était pas un pari gagné d’avance mais Jean-Pierre Mangé a su s’entourer d’une belle équipe (Jacques Alet, Michel Augé, Michel Bennet, Roland Cazes, Daniel Escande, Jean-Luc Fayret, Didier Fontès, Nathalie Poulet, Francis Rabaud et André Vivens) qui, pas à pas, dans la bonne humeur, a mis en place, avec l’aide des services municipaux, un splendide rucher, très bien agencé. Sollicités, les établissements Catusse et le Rucher de l’Olip ont offert une ruche Dadant. Michel Rives offrit une ruche Warré. Jean-Pierre Mangé n’était pas très chaud pour accueillir cette « inconnue » mais Michel Rives l’assura que très vite il la trouverait biensympathique et, surtout, qu’elle permettrait de bien prouver que le GDSA12 était ouvert à tous types d’apicultures, bio ou non, Dadant ou autre et que l’important, c’est bien l’abeille et sa santé.

Le fonctionnement:

C’est un rucher qui permet d’inviter les apiculteurs de tous niveaux, qu’ils soient débutants ou chevronnés, à venir assister à des séances d’information théoriques et à des démonstration pratiques de soins portés aux abeilles. Comment compter les varroas, ces acariens qui déciment les abeilles ? Comment transvaser une ruche malade pour qu’elle reparte sur des bases saines dans une autre ruche ? Comment sauver une ruche dont la reine est morte ?

Plusieurs fois par an, l’équipe d’animateurs du RLSA, encadrée par leur vétérinaire conseil, organise ces séances.

Le RLSA pôle de synergie:

La mairie de Villefranche de Rouergue a, depuis le début, encouragé cette initiative et mis les moyens pour que ce rucher puisse divulguer efficacement les bonnes pratiques apicoles. La Section Apicole de la Fédération des Groupements de Défense Sanitaire d’Occitanie (FRGDS Oc) fut, aussi, très intéressée par ce nouveau concept et encouragea sa mise en place dans les autres départements d’Occitanie. Elle y organisa des formations sur la lutte contre le varroa animées par le Dr. Karine Saget, brillante spécialiste des maladies apiaires.page3image30095232

Le GDSA12, représenté par son président, était présent à toutes sortes d’événements apicoles au niveau national et, grâce à cela, un projet de mise à disposition de plusieurs balances connectées par l’ingénieur François Pfister vit le jour. Là encore, de façon désintéressée, les animateurs du RLSA testèrent les balances et aidèrent à leur mise au point tout en permettant aux apiculteurs du secteur d’avoir, à leur disposition, des informations sur les miellées en cours.

L’avenir:

Le chef d’orchestre de ce bel outil pédagogique au service de la santé de l’abeille, Jean-Pierre Mangé, a réussi à s’entourer d’un groupe d’une dizaine de passionnés, généreux de leur temps et de leur savoir et, petit à petit, à s’en faire des amis en organisant l’accompagnement du rucher. Ses recettes du succès et l’engouement suscité par ce RLSA ont donné envie de reproduire le modèle, ailleurs, toujours dans l’idée de permettre à tous les apiculteurs d’apprendre à bien soigner leurs abeilles. Le rucher créé en partenariat avec la Légion, sur le Larzac, est dans la filiation du RLSA mais avec, en plus, la fonction de rucher-école qui, en retour, a donné envie aux animateurs du RLSA de Villefranche de créer, eux aussi, sur le même site, un rucher école à partir de 2022.

Ainsi, ce rucher animé par une poignée d’amis, permet aux apiculteurs des environs de bien soigner leurs abeilles et de vivre une apiculture de succès malgré tout ce qui menace nos chères abeilles.