Unsupported Screen Size: The viewport size is too small for the theme to render properly.

GROUPEMENT DE DEFENSE SANITAIRE APICOLE DE L’AVEYRON

Le GDSA 12 existe dans sa forme actuelle depuis 2009. Il s’agit d’un groupement de défense sanitaire spécialisé dans l’apiculture à l’échelle du département.

Son rôle consiste à faire en sorte que la santé de l’abeille soit la meilleure possible, en Aveyron.

Pour cela, le GDSA 12 a signé un accord de partenariat avec FODSA – GDS Aveyron. Dans ce cadre, la FODSA porte un Programme Sanitaire d’Elevage (PSE) qui est agréé par le préfet de région et lui permet d’acquérir les médicaments dont l’abeille a besoin pour se défendre contre son ennemi n°1, le varroa, une sorte de pou qui non seulement affaiblit l’abeille en prélevant son hémolymphe (sorte de sang de l’abeille) mais lui inocule, aussi, de nombreuses maladies virales.

Le GDSA 12 réunit non loin de 500 apiculteurs et 8000 ruches. Il contribue à l’information de ses membres et à la vulgarisation de techniques permettant de protéger, au mieux, les colonies d’abeilles. En 2018, les pertes de colonies ont été si importantes que le Ministère de l’Agriculture a mené une enquête sur les mortalités dans toute la France. Dans le même temps, le GDSA 12 avait fait sa propre enquête en liaison avec le Syndicat l’Abeille de l’Aveyron. Alors que, selon l’enquête nationale, les pertes, en Aveyron, s’élevaient à 31% des colonies, elles n’ont été que de 19% pour les membres du GDSA 12.

Ces résultats très encourageants ne sont pas dus au hasard mais aux efforts de chacun des membres du GDSA 12, évidemment, et aux conseils de l’équipe qui encadre le GDSA 12, à savoir un collège de trois vétérinaires conseil et 21 techniciens sanitaires apicoles (TSA) créé depuis 2016. Le GDSA 12 a recruté des bénévoles passionnés d’apiculture (certains sont d’anciens Agents Sanitaires Apicoles ou ASA) pour les former. A ce jour, nous sommes ainsi les seuls, en Occitanie, à bénéficier d’une équipe aussi nombreuse. Celle-ci est, de plus, bien répartie sur l’ensemble du département, ce qui permet une certaine proximité avec les apiculteurs.

Notre rôle est de nous assurer que les apiculteurs appliquent les traitements selon les règles de pharmacie en vigueur. A ce titre, les vétérinaires et les TSA visitent les ruchers de nos adhérents et peuvent, le cas échéant, en profiter pour vérifier qu’aucune maladie n’est présente. Ils apportent, à ceux qui le désirent, un conseil en cas de maladie bénigne et déclenchent une chaîne d’alerte en cas de maladie plus grave. Dans ce cas, les vétérinaires mandatés par la préfecture visitent l’ensemble des ruchers du secteur. Ainsi en 2016, 2017 et 2018, grâce à leur intervention, nous avons pu nous assurer que la loque américaine, une maladie très contagieuse qui détruit les ruches, n’avait pas eu le temps de contaminer les ruchers voisins. Ces visites sont aussi de vraies rencontres humaines autour de ruchers magiques qui nous passionnent tous !

Grâce aux moyens qu’il s’est donnés, le GDSA 12 est en mesure d’avertir tous ses membres en cas de menace sur leurs ruchers telle que des cas de maladies apicoles contagieuses mais aussi en cas d’épandages d’insecticides pour lutter contre les moustiques vecteurs de maladies dangereuses pour l’homme.

Conscients que les foyers de maladies proviennent souvent des ruches les moins bien soignées,  nous nous efforçons de faire connaître le GDSA 12 à tous ceux qui aiment les abeilles et cherchent à les soigner le mieux possible sans imposer de méthodes mais en donnant des exemples de techniques qui ont porté leurs fruits, que ce soit en bio ou non et dans tous les types de ruches. Le GDSA 12 offre toute une série de solutions, à chacun de choisir celle qui correspond à sa conception de l’apiculture.

Depuis 2018, un rucher dédié aux soins portés à l’abeille a vu le jour à Villefranche de Rouergue. Nommé le Rucher “La Santé de l’Abeille” ‘RLSA”, il compte déjà cinq ruches, quatre Dadant 10 cadres et une Warré, et offre à tous les apiculteurs du département intéressés par le sanitaire d’assister à des manipulations pratiques telles que comptage de varroas, mise en place de différents traitements, sauvetage de ruches bourdonneuses, transvasement, etc.

Le GDSA 12 reconnu association d’intérêt général, ne se développe que grâce à l’aide des bénévoles qui l’animent et au soutien de différentes institutions dont les dirigeants sont conscients des dangers qui menacent l’abeille, le Conseil Départemental, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations et la Mairie de Villefranche de Rouergue. Dans un environnement de plus en plus difficile, il faut espérer que l’abeille aveyronnaise pourra compter sur tous, apiculteurs ou non, pour réussir à résister à tous les maux qui la menacent.

Les actualités

Fiche & conseils, assistance pour divers maladies ou parasites ou encore aide pour législation.

Profitez de l’expérience de nos 21 techniciens sanitaires apicoles et découvrez toutes nos fiches conseils et maladies !

(loque américaine, européenne, varroose, nosémoses, maladie noire, etc…)

REJOIGNEZ GDSA12

GDSA vous encourage vivement à adhérer, car le contact, les échanges et le soutien se révèlent des alliés précieux dans l’adversité. Pour commencer, un simple contact n’engage à rien et peut vous amener beaucoup. Les raisons suivantes montrent qu’il vaut la peine d’adhérer.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4